Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 22:17

N’en déplaise au dictionnaire, ils n’ont jamais existé !
Même à l’époque de la Tchécoslovaquie, née de la fédération de la Bohême-Moravie et de la Slovaquie leurs populations s’appelaient Tchèque d’une part et Slovaque d’autre part.
Ils ne parlaient pas la même langue, leurs religions majoritaires étaient différentes.
Ils se sentaient si peu d’affinités qu’ils ont fini par se séparer d’un commun accord.
Les appeler Tchécoslovaques, c’est un peu comme si on nommait nos amis belges Wallonoflamands…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lizagrèce 09/06/2015 19:38

Jean-Pierre, vous auriez pu ouvrir une rubrique intitulée : "Le saviez-vous ?"

Absalon 10/06/2015 19:26

Ce serait amusant, en effet mais je répugne à piquer les idées des autres bien que ce soit un sport très répandu sur le Net !

Richard LEJEUNE 09/06/2015 07:48

Pas tout à fait, Jean-Pierre : le nom de Tchécoslovaquie était officiellement donné à cette république depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, même si, bien évidemment, elle était entre autres peuplée de Tchèques et de Slovaques.
Donc le terme n'est nullement une invention ne correspondant à aucune réalité.

En revanche, les Wallonoflamands - ou pourquoi pas, les Flamandowallons ? - n'ont jamais existé : c'est un terme que vous avez créé de toute pièce et qui ne représente aucune effectivité politique ou sociale ...
Mais j'avoue qu'il est plaisant et aurait pu "vivre" car, en 1830, notre pays fut lui aussi arbitrairement créé en amalgamant deux populations dont les origines - latine pour l'un, germanique pour l'autre - débouchaient sur l'emploi de deux langues complètement différentes.
Bien des dissensions d'alors refont encore parfois surface ... dans la tête de certains hommes politiques plutôt que dans l'esprit des Belges de la rue ...
Mais ceci est une autre histoire ... dont je me garderai bien de vous infliger tous les rebondissements !

Absalon 09/06/2015 18:19

Ce n'est pas le nom Tchécoslovaquie que je conteste, Richard mais Tchécoslovaque. Il est vrai que ce pays comportait de nombreuses minorités : Hongrois, Allemands restés dans les Sudètes...
La tendance au séparatisme s'atténue - sauf en Ecosse et en Catalogne. C'est l'un des rares effets positifs de l'Europe qui vise, plutôt, à rassembler les peuples !