Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 19:42

Au lendemain du premier tour des élections régionales, les exégètes ne tarissent pas de commentaires pour expliquer l’explosion du Front national.
C’est la sanction de la politique de F.Hollande qui vient en tête, suivie par la peur des attentats reliés arbitrairement à l’immigration.
Il y a, pourtant, une explication beaucoup plus simple qui n’est venue à l’idée de personne.
Le FN s’est toujours positionné en recours contre les malheurs du temps qui n’ont pas commencé avec l’accession de Hollande au pouvoir.
Son score aux élections avoisinait les 20% sans jamais les atteindre. 18% pour Le Pen contre 82% pour Chirac aux présidentielles de 2002
Si les voix en faveur du FN ont plus que doublé c’est parce que Jean-Marie a cédé la place à Fifille qui a eu l’habileté de le mettre hors circuit en fustigeant ses débordements mais sans jamais rien renier de la ligne politique du parti.
C’est ce qui fait la différence entre un politicien de rencontre, le père et une avocate de formation, la fille qui a appris, professionnellement, à convaincre et, surtout, à ne pas choquer.
C’est aussi ce qui explique le plus que doublement des voix apportées au parti de Marine par rapport au nombre de celles obtenues par celui de son père qui était pourtant le même.
Quelle que soit l’évolution de notre situation économique et sociale, ça n’augure rien de bon pour notre avenir politique. Le Pen père ne pouvant plus s’exprimer au nom de son parti, rien n’empêchera celui-ci de progresser, sauf erreur, peu probable de Marine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frifri 10/12/2015 17:59

Ainsi qu'il est dit, le F.N dirigé par Marine s'est dé-diabolisé. Il ne fait plus peur
Pour beaucoup d'électeurs, le F.N reste la seule voie possible après les échecs de N.Sarkozy et F. Hollande.

Absalon 10/12/2015 18:11

C'était le but recherché. Il n'était pas très difficile, pour Marine, de corriger les grossières erreurs de son père.
Cela dit, la plupart des électeurs du FN ne votent pas pour son programme - quel programme ? - mais contre les politiques - on peut dire LA politique menée par Sarkozy puis Hollande !

FAN 10/12/2015 17:28

Vous avez une opinion et vous la partagez, mais aucune propagande et conseil ne changera pas la donne pour ceux qui sont fidèles à leurs idées!! Il n'y a que le PS qui va être obligé de voter à droite!!!hihihi A chaque élection, c'est le délire avec le FN !!! Bisous Fan

Absalon 10/12/2015 17:54

Fan : Je ne laisse pas tellement transparaître mon opinion dans cet article qui est un exposé des raisons du nouveau succès du FN. Il est vrai que tous mes lecteurs connaissent mon opposition au fascisme...

lizagrece 08/12/2015 07:22

Malheureusement les électeurs du FN sont bien crédules. Il n'y aura pas de bien être des plus démunis dans les régions qui pourraient basculer extrême droite. C'est une honte pour la France et tout le monde porte une reponsabilité. Les politiques, certes, mais aussi ceux qui votent pour eux et ceux qui s'abstiennent.

Absalon 09/12/2015 23:58

Liza : La plupart des électeurs du FN n'ont pas d'éducation politique. Ils doivent faire leur expérience. Elle risque d'être douloureuse et nous en subirons les conséquences !

Richard LEJEUNE 07/12/2015 21:00

Je ne vais pas ergoter sur l'analyse des résultats d'hier, cher Jean-Pierre : de part et d'autre de la frontière franco-belge, nous sommes en droit, vous et moi, d'avoir des analyses différentes.

En revanche, là où vous me permettrez ne point être d'accord avec vous, c'est sur la "vérité historique" ou, si vous préférez, "historico-mathématique".

En 1995, Chirac l'emporta au second tour avec quelque 52 % des voix. (Le Pen n'avait obtenu qu'approximativement 15 % au premier tour !)

Et le score de quelque 82 % que vous lui accordez, ce ne sera qu'au second tour de 2002 qu'il l'obtint, Le Pen n'ayant évidemment obtenu qu'un peu moins de 18 %.

Absalon 07/12/2015 23:23

Richard : Vous avez tout à fait raison, cher Richard ! J'ai eu le tort d'écrire de mémoire sans vérifier mes sources. J'ai confondu les élections de 1995 avec celles de 2002. Je viens de rectifier. Ni vu ni connu ?