Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 16:04

Être le fils ou la fille d’une célébrité n’est pas une sinécure.
On attend de lui ou d’elle des performances au moins équivalentes à celles de son père ou de sa mère.
Dans les affaires, on hérite la fortune de ses parents mais, dans le domaine artistique, on n’est pas légataire de leurs dons.
Il y a bien eu quelques rares familles de compositeurs et de peintres mais les grands auteurs (citons Alexandre Dumas) n’ont jamais engendré de successeurs dignes de ce nom, à moins de considérer Guy des Cars et son fils Jean comme des grands littérateurs.
À partir du XIXème siècle, les très nombreux artistes peintres n’ont pas eu de grands successeurs, parmi leurs descendants, à part Suzanne Valadon et son fils Utrillo
C’est seulement chez les acteurs qu’on trouve des dynasties : les Brasseur par exemple
Nous connaissons tous les filles de. Actrices convenables mais dont la notoriété doit beaucoup à celle de leurs parents et à la beauté qu’elles ont hérité des mêmes.
Il n’est pas rare que plusieurs générations se succèdent, ce qui conforte ma position dans ce domaine - je crois que je vais m’attirer les foudres de Liza - Pour moi, jouer un rôle est inhérent au comportement de tous les êtres humains. Certains s’y montrent maladroits mais la plupart sont convaincants ; ce qui fait la différence entre un supposé grand et un médiocre, c’est sa personnalité.
Les plus appréciés, Gabin, Ventura, de Funès, Jouvet, entre autres, ne jouaient pas, ils se contentaient d’être eux-mêmes. Il n’y avait aucune différence entre le jeu, par exemple, de Gabin interprétant un Banquier ( Shoudler) et celui du même dans le rôle d’un clochard (Archimède) J’ai vu et revu les deux…
Il ne faisait certainement aucun effort pour se glisser dans la peau de ces personnages, il restait lui-même…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FAN 21/09/2016 11:11

Perso, je citerai les actrices Judy Garland et sa fille Liza Minelli , les acteurs Kird Douglas et son fil Michaël!!En France, il y a Vincent Cassel fils de Jean pierre Cassel ! Pour la peinture, il y a aussi matière, il suffit de chercher!! idem pour les écrivains! La descendance peut avoir un talent différent puisque né dans une autre époque!! Bisous Fan

Absalon 23/09/2016 18:25

Il y a aussi Laura Smet (fille de Johny et de Nathalie Baye -très joli résultat- !) Chiara Mastroianni, fille de son père et de Catherine Deneuve. Pas mal non plus et quelques autres ...

Frifri 19/09/2016 18:16

Effectivement il est très difficile de se faire un prénom car le talent ne se transmet pas automatiquement d'une génération à l'autre (voir Franck Fernandel ou Laurent Rossi !)
Toutefois, il ne faut pas cracher dans la soupe : les portes s'ouvrent nettement plus facilement quand on est fils on fille de...

Absalon 19/09/2016 18:28

Exemples bien choisis ! On peut y ajouter Olivier de Funès qui a fait quelques apparitions au cinéma aux côtés de son père mais qui a su se recentrer sur sa carrière de Chef de bord !

Richard LEJEUNE 19/09/2016 07:53

Il doit y avoir une petite erreur qui s'est glissée dans votre esprit, cher Jean-Pierre, ou quand vous avez recopié ici votre brouillon car l'exemple d'Alexandre Dumas précisément parmi les grands auteurs qui "n'ont jamais engendré de successeurs dignes de ce nom" me semble mal choisi. Certes, le fils ne fut pas aussi prolifique que le père, mais "La Dame aux Camélias" ne peut quand même pas ainsi d'un revers de pensée être jeté aux oubliettes de l'histoire littéraire !!!

Absalon 19/09/2016 18:03

En effet, cher Richard, j'ai longuement hésité sur Alexandre Dumas mais, à la réflexion, je crois que je n'aurais pas dû le citer !

lizagrece 18/09/2016 17:19

Non Jean Pierre je n'irai pas jusqu'à déclencher la foudre mais il faut différencier l'art dramatique du cinéma. Dans le 7e art, avec un bon réalisateur, et de nombreuses prises, certaines acteurs ou actrices peuvent faire illusion. En théâtre il y a la voix, le texte, dans reprises et cela nécessite l'apprentissage d'une vraie technique sur laquelle les médiocres se cassent les dents.

Absalon 19/09/2016 17:59

En effet, Liza. Les quatre que j'ai cité ont tous joué sur scène mais seul Jouvet avait acquis la réputation d'être un grand acteur de théatre...