Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 15:18

Quand’ ’’H’’ est la première lettre d’un nom commun, cette consonne est dite muette dans certains mots et aspirée dans d’autres.
Dans le premier cas, le ‘’H’’ est ignoré dans la prononciation du mot. Selon Larousse et Robert, l’élision ou la liaison avec la voyelle qui suit sont obligatoires - on doit dire l’homme ou les z’hommes -
Dans le second cas, elles sont interdites. Larousse et Robert sont toujours d’accord pour citer le même exemple : le héros et les héros (sans liaison)
Pourtant selon les mêmes lexicographes, quand ce mot est mis au féminin - héroïne - le ‘’H ‘’ n’est plus aspiré mais devient muet on doit donc dire l’héroïne et les z’héroïne.
Devinez pourquoi ? La réponse n’est ni sur le dico ni sur Internet, seule votre réflexion pourra vous la suggérer…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FAN 04/10/2016 17:29

les "zéros" pas les "zoros"!! quant à l'héroïne!!!beurk cette drogue est mortelle!! bref, les héros sont bien fatigués!! Bisous Fan

Absalon 04/10/2016 18:59

Là encore, il y a un risque de confusion entre l'héroïne et une héroïne mais c'est l'article qui précède ce mot qui permet de l'éviter, pas toujours ! On parle parfois de l'héroïne d'un roman... Bises

lizagrece 02/10/2016 17:51

Si nous faisions la liaison pour "les héros" cela changerait considérablement le sens du mot.

Absalon 03/10/2016 15:28

Vous avez tout compris !