Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 17:38

La joueuse de tennis
Pour une jeune femme, devenir une vedette du tennis, encensée par les médias, nécessite de rassembler des qualités physiques parmi lesquelles un joli cul n’est pas la moindre…

Repost 0
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 18:07

Il est récent. En France, il est apparu il ya environ deux siècles. Avant, les individus, qui ne s’appelaient pas encore citoyens, n’avaient pas le droit de réfléchir à la Société ni aux méthodes de gouvernement.
Le pouvoir en place était incontestable et incontesté. Comme la religion, il s’imposait sans justification ; aucune alternative n’était envisageable.
En 1789, les hommes ont fini par se révolter. La base de la révolution, c’est le besoin pour chacun, de penser par lui-même.
À l’origine, les sans-culottes n’étaient pas fondamentalement hostiles au régime mais ils voulaient avoir leur mot à dire dans la gestion de leurs propres intérêts.
Ils réfutèrent la religion parce que ceux qui en avaient la maîtrise ne pouvaient apporter aucune preuve de son bien- fondé.
Ils voulaient des éléments concrets leur permettant de juger par eux-mêmes. Ils n’acceptaient pas les théories imposées sans discussion ni explication par la noblesse et le clergé.
Aujourd’hui, les Français sont très attachés à leur pouvoir de dire non ou ‘’c’est à voir ‘’ et tous les pays d’Europe occidentale ont adopté la même attitude mais ce n’est pas partout pareil.
Le « Printemps arabe » n’a pas chassé tous les despotismes islamistes et dans nombre de pays il est interdit, sous peine de mort, de contester l’autorité de la dictature politique ou celle de la religion.
Rien n’est plus lent que les progrès de l’humanité !

 

Repost 0
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 15:44

J’y ai toujours été hostile. Je ne me suis jamais marié parce que je ne voulais pas confier à l’Administration le soin de veiller à mon respect des usages régissant la vie en couple.
J’estime, depuis que j’ai l’âge de convoler, être suffisamment adulte pour y veiller moi-même, à l’abri des éventuels dénis de justice.
Au cours de ma vie déjà longue, j’ai connu des ruptures mais, sur ce plan, je n’ai jamais fait de tort à personne.
Si une lectrice conteste, qu’elle l’écrive, je m’engage à publier son commentaire.

 

Repost 0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 22:27

Sans remonter jusqu’à Molière, mort à cinquante ans, combien d’œuvres impérissables auraient pu être écrites par des artistes surdoués disparus trop tôt.
Parmi nos contemporains, Coluche, génial et prolifique créateur, nous manque beaucoup.
Au cours de sa très courte existence, il a créé des sketchs immémoriaux. Chaque fois que je les revois, j’éprouve la nostalgie de ceux qu’il aurait pu écrire s’il avait vécu plus longtemps.
Patientons, l’informatique imaginera bientôt des logiciels destinés à la création à partir de l’esprit des grands auteurs du passé.
La haute technologie remplacera les grands esprits et ce ne sera pas plus mal.

 

Repost 0
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:26

Nous avons tous besoin de la contempler ou d’éprouver son rayonnement pour nous évader de la grisaille du quotidien.
Il y a celle de la musique, grande ou moins grande, ça dépend des goûts.
Celle des textes écrits par les grands auteurs et les poètes dont la lecture nous enchante.
Celle des paysages trop rarement accessibles aux citadins.
Celle des œuvres d’art visibles dans et à l’extérieur des musées. Les plus convaincus et les plus riches en disposent à leur domicile.
Enfin, il y a la beauté de nos semblables. Pour la plupart des hommes, il s’agit de celle des femmes, toujours renouvelée, jamais lassante même si elle devient, à la longue, un simple plaisir pour les yeux.

 

Repost 0
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 17:04

Toute nouvelle organisation de notre Société, qui rejetterait le capitalisme, se heurterait aux puissants qui en sont, justement, les principaux bénéficiaires.
Ils ont leurs moyens de pression, leurs réseaux d’influence; ils savent comment convaincre le vulgum pecus de la supériorité du système capitaliste.
Dans un proche avenir, il est exclu qu’un mouvement contraire puisse rallier une majorité d’électeurs. Il faudra attendre (longtemps) son pourrissement ou espérer qu’une révolution -forcément brutale- mette un terme à cette aberration.

 

Repost 0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 18:13

Dans l’apprentissage scolaire, les enfants et les adolescents ont toujours une préférence : pour les uns c’est les mathématiques ou les sciences; certains sont plus attirés par l’Histoire ou la Géographie quand d’autres se passionnent pour le dessin ou la gymnastique. Il y en a aussi quelques-uns qui affectionnent l’étude de notre langue.
En général, les parents et les professeurs poussent les élèves dans les matières où ils semblent les plus doués afin qu’ils se préparent à une carrière d’ingénieurs pour les scientifiques, d’artistes pour les forts en dessin ou en musique, d’historiens ou de géographes etc.
Quand le choix du futur métier se dessine, les matières autres que celle(s) qui y mène(nt)
sont alors négligées. C’est bien souvent le français qui en fait les frais si l’élève ne se destine pas à l’enseignement des lettres ou à la littérature.
Je considère que c’est une erreur. En dehors de la pratique de métiers purement manuels (dont l’exercice ne nécessite pas une longue scolarité) une bonne maîtrise du français est importante. Faire des fautes d’orthographe dans son curriculum vitae est souvent éliminatoire quel que soit l’emploi postulé. On peut toujours faire corriger le CV par une relation compétente mais, si l’on arrive à décrocher le poste, le patron ou le directeur peut ne pas apprécier les fautes dans les rapports ou les comptes-rendus qui seront toujours demandés à un responsable quelle que soit sa spécialité.

 

Repost 0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 16:49

Ils se fourvoient ceux qui croient que les grandes idées font les grands partis qui séduisent les électeurs.
Ces derniers attendent de leurs élus qu’ils résolvent leurs problèmes personnels.
Si les chômeurs et les salariés qui se sentent menacés par le chômage votent pour ceux qui prétendent le combattre, les patrons, les agriculteurs, les commerçants, les retraités, etc. votent chacun pour les politiciens qui leur promettent l’amélioration de leur sort.
C’est ce qu’ont bien compris Marine Le Pen et ses troupes. Ils se gardent bien de mettre l’accent sur leurs projets de Société inspirés du fascisme, pour promettre le bonheur pour tous sans trop préciser comment y parvenir, quels seront les choix à faire, les sacrifices à consentir. Juste quelques allusions aux immigrés ‘’qui prennent le travail des Français’’ et qu’il faut rejeter à la mer parce qu’ils pensent que ça plaît aux foules mais rien de bien concret sur la politique à entreprendre, les risques encourus, les avantages et les inconvénients de son application.
Mais puisque ça suffit aux électeurs pour forger leur opinion…

 

Repost 0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 17:19

Les incidents qui ont émaillé la rencontre entre la direction d’Air France et ses employés nous rappellent une évidence :
Notre Société n’est pas conçue pour le bien-être des simples mortels, elle est faite pour favoriser les puissants, ceux qui détiennent le pouvoir, soit par destination, soit parce qu’ils possèdent le fric.
En dehors du droit à la vie (parfois contesté) les individus lambda n’ont aucune prérogative, même pas celles que devraient leur accorder les immenses moyens technologiques de l’époque moderne.
Un salarié n’intéresse une Entreprise que s’il peut rapporter beaucoup d’argent à ceux qui l’emploient. Si, pour des raisons très variées, il n’intéresse plus aucune société, il perd son droit à une vie décente. Il peut même, s’il n’a pas hérité ou s’il ne s’est pas constitué un patrimoine, se retrouver SDF. Même le droit au logement est inexistant et c’est la charité publique qui permet aux plus démunis de survivre…

 

Repost 0
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 17:49

Seules les femmes sont susceptibles de l’apprécier.
Ce n’est pas qu’un truisme, c’est aussi l’affirmation de l’incapacité, pour les hommes, d’évaluer les problèmes physiques, les galères, les faiblesses, les angoisses mais aussi les plaisirs procurés par l’appartenance au sexe féminin.

 

Repost 0