Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 18:29

Dans un pays comme la France… ou la Belgique ou n’importe lequel des États de l’Europe occidentale, est-il normal que des gens crèvent de faim ?
Est-ce le rôle de simples citoyens de secourir ceux qui vivent dans le dénuement en finançant des associations philanthropiques comme, en France, les Restaurants du cœur ?
Deux théories s’affrontent :
1/ Ce sont les gouvernements qui doivent assurer le bien-être de tous leurs administrés, personne ne doit intervenir à leur place.
Ceux qui le font les déchargent de leurs responsabilités. C’est toujours des dépenses en moins à prélever sur le budget de la Nation
2/ Puisque les gouvernants ne font pas leur devoir, il faut bien se substituer à eux et subvenir aux besoins des pauvres.
Mais que se passerait-il si les possibilités des philanthropes étaient dépassées par l’affluence des nécessiteux ?
Nous risquons de bientôt le savoir, les progrès incessants des technologies n’enrayent pas le développement de la précarité, bien au contraire.
Le nombre des nantis connaît une croissance exponentielle, comme leur richesse.
Parallèlement, les démunis sont de plus en plus nombreux et de plus en plus pauvres. Il faut bien prendre l’argent quelque part !
Aucun gouvernement ne trouve quoi que ce soit à y redire…
Un petit espoir du côté de la Grèce et de l’Espagne ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FAN 07/11/2015 11:19

Dans les années 80, il y a eu un monsieur du nom de Daniel Balavoine qui eut la générosité de créer une Association pour créer des puits en Afrique!!Celle-ci continue mais qui s'en intéresse en 2015? Pour la faim dans le monde, il faut s'en occuper en AMONT!!!!!!! JL Borloo tente de la faire !! et d'autres mais l'esprit du colonialisme est toujours latent!! Bisous Fan

Absalon 07/11/2015 23:20

Les initiatives individuelles comme celles de Balavoine et de Borloo sont méritoires et doivent être encouragées mais elles sont, malheureusement, insignifiantes. C'est une politique européenne et même mondiale qui pourra résoudre le problème !

Frifri 06/11/2015 18:51

Le seul but du gouvernement est de gagner beaucoup d'argent et d'en dépenser le moins possible.
Ainsi les ONG qui viennent en aide aux plus necessiteux n'auront aucune concurrence. Les pauvres peuvent et doivent crever...

Jean-Pierre 06/11/2015 19:16

Deux façons de régler le problème des pauvres : Leur donner les moyens de vivre dignement ou les laisser crever.
La politique de nos gouvernements successifs a toujours été plus proche de la seconde solution !

jeanne 06/11/2015 14:55

La question se pose: quand sera t-il effectivement lorsque nous ne pourrons plus aider les associations? La pauvreté est de plus en plus visible.

Absalon 06/11/2015 19:07

Les gouvernants devront faire face à un nouveau problème qu'ils ne pourront résoudre avec les méthodes traditionnelles. Plus résoudre du tout ?

Loqman 06/11/2015 07:30

Les plus pauvres ne vont-ils pas, un jour, se servir eux même dans la poche de plus riches qu'eux?
Les très riches pourront toujours payer pour être protégés, mais qu'en sera t-il de ceux qui possèdent juste un petit peu plus que le plus pauvre ?

Absalon 06/11/2015 19:03

C'est bien là le problème ! Les révolutions rompent un déséquilibre non pas pour rétablir l'équilibre mais pour inventer un nouveau déséquilibre...

lizagrèce 05/11/2015 18:47

Vu que l'Europe a décidé pour la Grèce la problématique risque d'être tout autant cruelle et implacable

Absalon 06/11/2015 18:57

J'ai écrit cet article avant la soumission de Tsipras aux banquiers de Bruxelles. Il reste un très petit espoir du côté de l'Espagne...