Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 17:51

Tous les animaux sauvages cohabitent sauf avec ceux qui les mangent
Et encore ! On voit souvent des lions au milieu des troupeaux de gazelles ou des poissons nager dans les mêmes eaux que les crocodiles …
Seul l’homme est toujours fui par tous les animaux non domestiqués.
Il est sûrement universellement considéré comme le plus dangereux des prédateurs.

 

Repost 0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 19:44

   Certaines femmes bénéficient d’un gros avantage sur les hommes : elles n’ont pas besoin de prouver leur valeur. Leur seule vue provoque l’émerveillement.

 

Repost 0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 23:38

Notre civilisation européenne subit les méfaits de l’américanisation qui, sur le plan culturel, entre autres, nous éloigne de nos repères égypto-latino-grecs à peu près ignorés des Américains.

 

Repost 0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 18:13

Dans tous les domaines : liberté de la pensée et du comportement, égalité et fraternité entre citoyens, la vie moderne a substitué sujétion, inégalité et discorde…

 

Repost 0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 18:03

Nous le sommes tous ! Ceux qui prétendent ne jamais mentir sont …des menteurs !
Le mensonge par omission est le plus courant.
Pourquoi révéler à un proche  que, par exemple, il est cocu si ce désagrément peut lui rester inconnu ?
Le mensonge direct est tout aussi louable quand on exprime à une amie ses sincères félicitations pour son mariage avec un individu que l’on n’apprécie pas spécialement…
Je serais capable de mentir en jurant sur la bible puisque, ne croyant rien de ce qui y est écrit, je ne redouterais pas les affres de l’enfer auquel je ne crois pas non plus.
On peut « monter un bateau «  pour dissimuler un fait préjudiciable à une relation mais là, on risque d’atteindre les limites de la bienséance si le fait en question vient à sa connaissance.
Il y a aussi les menteurs pathologiques, les mythomanes.
Enfin, il arrive à des catholiques pratiquants de mentir à leur confesseur de crainte de lui révéler la lourdeur de certains de leurs péchés.
Que Dieu leur pardonne…

 

Repost 0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 16:32

Les obsèques civiles (exemptes de cérémonie religieuse) sont rares !
Pourtant, les convictions athées ou agnostiques sont de plus en plus nombreuses.
Personnellement, je ne laisse aucune instruction à ceux qui me survivront bien que je sois convaincu qu’il n’existe aucune vie après la mort.
Puisque je crois à ma disparition totale, peu m’importe que je sois enterré dans le respect d’un rite qui ferait partie des convictions de ceux qui me survivront.
Il existe, probablement, beaucoup plus de cérémonies religieuses que de croyants parmi les défunts mais elles ne sont pas forcément dues au respect des croyances éventuelles des survivants. Ça ne coûte rien et on ne sait jamais…
En ce qui me concerne, aucune exigence, sinon celle de ne pas être incinéré
J’aurais trop peur d’être brûlé vif !                                                                                                                                                                                                                                  

 

Repost 0
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 22:05

Comment s’en évader, rompre avec le quotidien ?
Par l’art bien sûr mais tout le monde ne peut pas être Victor Hugo, Van Gogh, Wagner ou Verlaine…
Beaucoup s’y essayent, peu convainquent ; il faudrait trouver autre chose, débarrasser chaque homme de l’obligation d’être le meilleur, ce qui laisse très peu d’élus et d’innombrables frustrés.
La culture du surhomme est une perversion.  

 

Repost 0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 17:12

Les animaux communiquent avec les humains sur leurs goûts, leurs envies, leurs besoins.
Mais ils ne peuvent pas exprimer leurs pensées, leurs idées,(sinon par leurs attitudes) ce qui ne veut pas dire qu’ils en sont dépourvus !
Comme les hommes primitifs qui croyaient en la vie éternelle, les animaux croient, peut-être, qu’après leur mort, ils seront accueillis par des dieux au paradis des chiens, des chats, des ânes ou des perroquets !

 

Repost 0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 22:32

Longtemps, les peuples civilisés ont cru que les nazis avaient atteint les limites de l’abjection
C’était avant qu’ils connaissent les méfaits de l’organisation de l’État islamique !

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 16:04

Être le fils ou la fille d’une célébrité n’est pas une sinécure.
On attend de lui ou d’elle des performances au moins équivalentes à celles de son père ou de sa mère.
Dans les affaires, on hérite la fortune de ses parents mais, dans le domaine artistique, on n’est pas légataire de leurs dons.
Il y a bien eu quelques rares familles de compositeurs et de peintres mais les grands auteurs (citons Alexandre Dumas) n’ont jamais engendré de successeurs dignes de ce nom, à moins de considérer Guy des Cars et son fils Jean comme des grands littérateurs.
À partir du XIXème siècle, les très nombreux artistes peintres n’ont pas eu de grands successeurs, parmi leurs descendants, à part Suzanne Valadon et son fils Utrillo
C’est seulement chez les acteurs qu’on trouve des dynasties : les Brasseur par exemple
Nous connaissons tous les filles de. Actrices convenables mais dont la notoriété doit beaucoup à celle de leurs parents et à la beauté qu’elles ont hérité des mêmes.
Il n’est pas rare que plusieurs générations se succèdent, ce qui conforte ma position dans ce domaine - je crois que je vais m’attirer les foudres de Liza - Pour moi, jouer un rôle est inhérent au comportement de tous les êtres humains. Certains s’y montrent maladroits mais la plupart sont convaincants ; ce qui fait la différence entre un supposé grand et un médiocre, c’est sa personnalité.
Les plus appréciés, Gabin, Ventura, de Funès, Jouvet, entre autres, ne jouaient pas, ils se contentaient d’être eux-mêmes. Il n’y avait aucune différence entre le jeu, par exemple, de Gabin interprétant un Banquier ( Shoudler) et celui du même dans le rôle d’un clochard (Archimède) J’ai vu et revu les deux…
Il ne faisait certainement aucun effort pour se glisser dans la peau de ces personnages, il restait lui-même…

 

Repost 0