Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 22:12

Les juillettistes sont partis, les lecteurs de mon blog se font rares…
Je vais faire une pause dans mes publications.
Comme je ne bouge pas, je vais en profiter pour essayer de trouver d’autres sujets d’articles et de billets.
Bonnes vacances à tous !

28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 22:45

Ils ont atteint des sommets inaccessibles à leurs contemporains dans leur domaine de prédilection. Léonard de Vinci et Michel-Ange sont des génies incontestables ; ensuite, on peut citer Rembrandt ou, plus récemment, Van Gogh ou Picasso mais beaucoup d’autres anciens peuvent prétendre à ce qualificatif.
Les grands musiciens aussi, Beethoven, Bach…
Les auteurs, Victor Hugo, Dumas…
Les poètes, Apollinaire, Verlaine, Rimbaud, Prévert, Aragon…
Mais aujourd’hui, qui sont les génies qui laisseront leur empreinte dans l’Histoire ?
Personnellement, aucun nom ne me vient à l’esprit, que ce soit dans la peinture, la sculpture, la littérature, la poésie ou la musique mais je suis, peut-être mal informé ou insensible à l’art de nos contemporains…
 

27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 22:17

J’ai travaillé, autrefois, avec une jeune stagiaire qui se glorifiait de ses origines bretonnes qu’elle croyait immémoriales parce qu’elle s’appelait « Lebreton ».
J’ai douché son enthousiasme en lui faisant remarquer que son patronyme était, à l’origine, comme souvent, un sobriquet attribué à l’un de ses ancêtres qui avait dû quitter sa Bretagne natale. En effet, il ne viendrait à l’idée de personne, à Rennes, à Saint-Malo ou à Quimper de surnommer quelqu’un « Lebreton » puisque c’est le cas de tout le monde ou presque.
L’ancêtre en question avait sûrement émigré à Paris ou ailleurs où il s’était vu attribuer ce sobriquet puis, lui-même ou l’un de ses descendants avait, plus tard, rejoint la Bretagne.
Il y a, d’ailleurs, beaucoup de « Breton » ou « Lebreton » dans toute la France, sûrement beaucoup moins en Bretagne…
 

24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 22:23

Un vote qui va à contre-courant de l’Histoire !
Au Moyen Age, le pouvoir était détenu par le Saigneur Seigneur et s’exerçait dans les limites du village, ensuite, il s’est étendu à la Région puis au Royaume.
Il existait, depuis toujours, un pouvoir central, celui du Roi mais il intervenait peu dans la gestion des affaires courantes, se contentant de prélever dans la population les jeunes hommes susceptibles d’alimenter les effectifs de soldats, indispensables aux guerres qui constituaient avec la chasse la principale distraction des Rois
Enfin, la Révolution a unifié le pays en créant les départements qui élisaient leurs représentants participant à la nomination d’un gouvernement exerçant son autorité sur l’ensemble du pays.
Chaque nation européenne a suivi un processus voisin pour aboutir au Traité de Rome qui réunissait, économiquement, la France, l’Italie, l’Allemagne fédérale et le Benelux (BElgique, NEderland, LUXembourg)
Enfin l’UE a attiré les autres pays européens, l’Angleterre est le grain de sable qui fait péricliter l’ensemble.
Vieux souvenir de leur impérialisme passé, les Anglais sont dominateurs, ils n’acceptent de participer à un regroupement des nations qu’à la condition d’en être les maîtres.
Ce fut une erreur de les accepter dans l’Union Européenne ; maintenant qu’ils vont s’en exclure, celle-ci va pouvoir reprendre sa marche en avant en laissant à l’écart la de plus en plus petite Angleterre dont l’Écosse et l’Irlande (réunifiée ?) se détacheront plus ou moins rapidement pour rejoindre l’Europe.
 

23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 18:13

Les Britanniques choisissent, aujourd’hui, leur avenir, européen ou non.
S’ils votent pour le brexit ils sortiront de l’Union Européenne et l’on ne saura jamais ce qu’ils auraient gagné à y demeurer.
S’ils décident de rester Européens, on ne saura jamais ce qu’aurait pu leur apporter le retour à… l’indépendance ? L’impérialisme ? Le particularisme ? L’isolationnisme ?
Ils sont confrontés à un choix dont ils ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants.
Comme toujours, les politiciens qui veulent les guider défendent une position bien éloignée des intérêts du peuple mais très en faveur de leurs propres profits.

 

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 17:36

Il ne se définit pas seulement comme un ostracisme envers les Juifs, les Noirs, les Arabes ou les « races » exotiques. On peut lui assimiler le rejet des homosexuels, des femmes (la misogynie) et de tout groupe humain affichant un particularisme quelconque.
Il est sévèrement combattu depuis la Shoah. Certaines lois ont même été votées pour réprimer ses manifestations. Ce qui aboutit à un paradoxe : certaines personnalités faisant clairement partie d’un groupe ethnique pouvant être l’objet de racisme, ne sont plus attaquées pour leurs opinions, leurs prises de positions politiques ou sociales, leurs éventuels contradicteurs craignant manifestement d’être taxés de racistes s’ils s’aventurent dans la critique.
Un exemple récent : Rama Yade, femme politique se revendiquant de droite, par ailleurs jeune, jolie et noire, était l’invitée de l’émission « La Revue de Presse » sur Paris Première, animée par des humoristes plutôt classés à gauche.
Aucun n’a émis la moindre critique sur les positions de la politicienne.
Fidèle de cette émission, je peux affirmer qu’ils ne manquent pas de le faire habituellement, leurs invités étant, presque toujours, des politiciens mais là, aucune allusion au parcours politique de l’ex-ministre sinon pour dire qu’elle avait été exclue de tous ses mandats par Sarkozy qui a dû endosser tout seul la responsabilité de ses décisions.
Il n’y a plus guère que Le Pen père pour s’aventurer dans des propos à connotations racistes…

 

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 22:12

Entrer dans la police, c’est faire allégeance au pouvoir en place… et à celui qui lui succédera.
Il existe bien peu d’exemples de policiers qui se sont révoltés contre la nouvelle autorité en refusant, par exemple, d’aller matraquer les manifestants contestataires.
Un policier c’est quelqu’un qui accepte de renoncer à sa liberté et d’obéir, quoiqu’il arrive, à sa hiérarchie
 

17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 16:01

Nous devons rester fidèle à notre partenaire, ce qui veut dire que toute activité sexuelle avec une autre personne nous est strictement interdite.
Qui a édicté cette règle (universelle) et selon quel principe ?
Pourquoi l’envie de vivre ensemble devrait-elle, obligatoirement, exclure toute attirance physique pour une autre personne et, si celle-ci survient, pourquoi doit-elle être refoulée ?
Certains modes de vie ignorent ce principe, comme la polygamie ou la polyandrie mais elles ne dissocient pas le plaisir sexuel de l’attirance pour quelqu’un d’autre qui peut être intellectuelle, sociale et pas forcément physique.
C’est probablement lié à l’enfantement et à une époque où ni les hommes ni les femmes n’en avaient la maîtrise mais avec, bientôt, le contrôle total de cet avatar, les mœurs risquent d’évoluer.

 

13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 17:33

Elle permet de se maintenir en forme. C’est ce qu’on vous affirme quand vous avez vingt, trente ou quarante ans.
À partir de la cinquantaine, on vous inflige un autre discours : Faire du sport vous permettra de retarder la déchéance physique qui accompagne celle de l’esprit. Ce n’est pas exactement dans ces termes qu’on vous le recommande mais c’est ce que ça veut dire.
Mais qu’y a-t-il de plus vain que le sport ? Ça ne sert à rien sinon à entretenir notre forme.
Il n’a aucun but social. Nos ancêtres n’en avaient pas besoin, à part les nantis qui se faisaient trimballer en calèche, ils devaient marcher pour se rendre d’un point à un autre ; dans les immeubles, pas d’ascenseur, il fallait monter les escaliers.
Aujourd’hui, certains individus continuent à mener une vie saine. Ils coupent leur bois pour se chauffer, ils vont cueillir les champignons, ils entretiennent leur jardin. Ils n’ont pas besoin de faire du sport.
Évidemment, ceux qui habitent en HLM à la périphérie des grandes villes n’ont pas ces possibilités et c’est dommage. Ils pourraient s’éviter des activités sportives totalement stériles et sans aucun bénéfice pour la communauté.

 

12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 22:12

Beaucoup d’hommes sont agressifs,
Longtemps les guerres leur ont permis d’assouvir leurs pulsions.
Les conflits armés étant devenus plus rares, il leur a fallu trouver autre chose : le hooliganisme, la confrontation musclée entre les supporteurs des équipes de football, sans aucun rapport avec le sport, leur a servi de dérivatif.
On parle beaucoup des progrès technologiques de notre Société. Favoriseront-ils l’évolution intellectuelle des individus ?