Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 17:57

Il est propre à l’animalité.
Comme à son habitude, l’homme l’a dévoyé et lui a donné un sens étranger à l’instinct de survie qui motive les animaux.
C’est devenu la « science » de l’écrasement de la concurrence. Le plus anodin, c’est le développement du sport mais il fait des ravages dans les milieux professionnels. Les « meilleurs » peuvent accéder aux postes les plus rémunérateurs, les plus médiocres végètent dans des emplois subalternes peu rémunérés.
Mais quels sont les critères de sélection? Pas toujours la compétence mais, souvent, l’habileté à se mettre en valeur par l’écrasement des concurrents, la tromperie, le mensonge, le reniement, le déni de ses responsabilités dans des échecs attribués à d’autres, la flatterie, la flagornerie.
Le pire, c’est la démarche politicienne ; pour se faire élire, les candidats ciblent, dans leurs campagnes électorales, les desiderata de la catégorie d’électeurs qu’ils ont choisi de séduire ; peu importe que leurs souhaits soient considérés, confidentiellement comme irréalisables par le candidat qui ne fera rien pour essayer de les satisfaire malgré tout s’il est élu
Les promesses électorales, c’est bien connu, n’engagent que ceux qui y croient et elles sont rarement tenues.
 

Repost 0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 16:44

Overblog m'a signalé hier que mon blog avait neuf ans ! Qui dit mieux ?

Repost 0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 17:58

Je crois que je n’en ai jamais manqué à l’égard d’une femme.
Beaucoup pourraient en témoigner mais certaines le regrettent peut-être ?

Repost 0
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 22:27

L’homme propose, la femme dispose ; ce qui donne un avantage certain à ces dernières. Il faut bien leur en concéder…
Mais ça veut dire que les garçons sont tributaires des filles pour satisfaire leurs pulsions alors que celles-ci sont entièrement libres de leurs choix.
En effet, il est rare qu’une jeune femme soit assez laide pour repousser ceux qu’elle peut convoiter mais si elle peut tous les séduire, elle ne leur inspire pas forcément une relation durable et les filles sont les principales victimes des amours passagères très appréciées par beaucoup de garçons, plus rarement par la gent féminine…
 

Repost 0
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 23:00

Dans le règne animal, les mâles et les femelles s’attirent, c’est la condition essentielle à la reproduction de l’espèce.
Ce sont les femelles qui choisissent le mâle reproducteur, elles sont décisionnaires et écartent ceux qui ne leur plaisent pas.
Pour être élus, les mâles se parent de leurs plus beaux atours, c’est-ce qui explique le dimorphisme sexuel chez bon nombre d’animaux : les paons, bien sûr mais aussi les canards, les lions et bien d’autres espèces…
Une exception : la race humaine, c’est plutôt les filles qui doivent séduire les garçons parce que de tous temps, ces derniers ont profité de leur plus grande force physique pour s’attribuer les meilleures places, ce sont les plus retors, les plus intrigants qui y parviennent et qui sont les plus convoités.
Dans les races animales, ce sont donc les plus beaux qui sont favorisés pour la reproduction ce qui aboutit, peu à peu à une amélioration physique de l’espèce.
Chez les hommes, ce sont les plus filous, les plus aptes à s’enrichir qui ont les meilleures chances. Nous dirigeons-nous vers une Société de milliardaires- rois ? Ça prend forme…
 

Repost 0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 22:12

Les juillettistes sont partis, les lecteurs de mon blog se font rares…
Je vais faire une pause dans mes publications.
Comme je ne bouge pas, je vais en profiter pour essayer de trouver d’autres sujets d’articles et de billets.
Bonnes vacances à tous !

Repost 0
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 22:45

Ils ont atteint des sommets inaccessibles à leurs contemporains dans leur domaine de prédilection. Léonard de Vinci et Michel-Ange sont des génies incontestables ; ensuite, on peut citer Rembrandt ou, plus récemment, Van Gogh ou Picasso mais beaucoup d’autres anciens peuvent prétendre à ce qualificatif.
Les grands musiciens aussi, Beethoven, Bach…
Les auteurs, Victor Hugo, Dumas…
Les poètes, Apollinaire, Verlaine, Rimbaud, Prévert, Aragon…
Mais aujourd’hui, qui sont les génies qui laisseront leur empreinte dans l’Histoire ?
Personnellement, aucun nom ne me vient à l’esprit, que ce soit dans la peinture, la sculpture, la littérature, la poésie ou la musique mais je suis, peut-être mal informé ou insensible à l’art de nos contemporains…
 

Repost 0
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 22:17

J’ai travaillé, autrefois, avec une jeune stagiaire qui se glorifiait de ses origines bretonnes qu’elle croyait immémoriales parce qu’elle s’appelait « Lebreton ».
J’ai douché son enthousiasme en lui faisant remarquer que son patronyme était, à l’origine, comme souvent, un sobriquet attribué à l’un de ses ancêtres qui avait dû quitter sa Bretagne natale. En effet, il ne viendrait à l’idée de personne, à Rennes, à Saint-Malo ou à Quimper de surnommer quelqu’un « Lebreton » puisque c’est le cas de tout le monde ou presque.
L’ancêtre en question avait sûrement émigré à Paris ou ailleurs où il s’était vu attribuer ce sobriquet puis, lui-même ou l’un de ses descendants avait, plus tard, rejoint la Bretagne.
Il y a, d’ailleurs, beaucoup de « Breton » ou « Lebreton » dans toute la France, sûrement beaucoup moins en Bretagne…
 

Repost 0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 22:23

Un vote qui va à contre-courant de l’Histoire !
Au Moyen Age, le pouvoir était détenu par le Saigneur Seigneur et s’exerçait dans les limites du village, ensuite, il s’est étendu à la Région puis au Royaume.
Il existait, depuis toujours, un pouvoir central, celui du Roi mais il intervenait peu dans la gestion des affaires courantes, se contentant de prélever dans la population les jeunes hommes susceptibles d’alimenter les effectifs de soldats, indispensables aux guerres qui constituaient avec la chasse la principale distraction des Rois
Enfin, la Révolution a unifié le pays en créant les départements qui élisaient leurs représentants participant à la nomination d’un gouvernement exerçant son autorité sur l’ensemble du pays.
Chaque nation européenne a suivi un processus voisin pour aboutir au Traité de Rome qui réunissait, économiquement, la France, l’Italie, l’Allemagne fédérale et le Benelux (BElgique, NEderland, LUXembourg)
Enfin l’UE a attiré les autres pays européens, l’Angleterre est le grain de sable qui fait péricliter l’ensemble.
Vieux souvenir de leur impérialisme passé, les Anglais sont dominateurs, ils n’acceptent de participer à un regroupement des nations qu’à la condition d’en être les maîtres.
Ce fut une erreur de les accepter dans l’Union Européenne ; maintenant qu’ils vont s’en exclure, celle-ci va pouvoir reprendre sa marche en avant en laissant à l’écart la de plus en plus petite Angleterre dont l’Écosse et l’Irlande (réunifiée ?) se détacheront plus ou moins rapidement pour rejoindre l’Europe.
 

Repost 0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 18:13

Les Britanniques choisissent, aujourd’hui, leur avenir, européen ou non.
S’ils votent pour le brexit ils sortiront de l’Union Européenne et l’on ne saura jamais ce qu’ils auraient gagné à y demeurer.
S’ils décident de rester Européens, on ne saura jamais ce qu’aurait pu leur apporter le retour à… l’indépendance ? L’impérialisme ? Le particularisme ? L’isolationnisme ?
Ils sont confrontés à un choix dont ils ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants.
Comme toujours, les politiciens qui veulent les guider défendent une position bien éloignée des intérêts du peuple mais très en faveur de leurs propres profits.

 

Repost 0