Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • Le blog de Jean-Pierre SILVESTRE
  • : Un regard décalé et humoristique sur les faits de Société. Des conclusions que vous ne trouverez nulle part ailleurs !
  • Contact

Profil

  • Absalon
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !
  • J'ai 5 ans et je m'éclate au volant. Souriez !

Recherche

Articles Récents

Catégories

4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 18:23

Ce n’est pas parce qu’une dictature est renversée qu’il faut adouber, automatiquement, le nouveau régime.
Poutine a succédé à un communisme déliquescent mais en pleine restructuration. On peut regretter que Gorbatchev, son dernier dirigeant, n’ait pas réussi à éviter cette nouvelle dictature ni à garder sa place à un communisme renaissant qui aurait pu devenir marxiste.
Qui sait ? On peut toujours rêver…

 

Repost 0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 22:27

Qui nous gouverne ? Ce sont les électeurs qui décident.
Ils sont soumis aux sollicitations de la droite et de la gauche, les extrêmes sont marginalisés et ne participent pas au gouvernement.
Les élus majoritaires approuvent toutes les décisions du gouvernement alors que l’opposition vote contre quelles qu’elles soient
Deux clans s’affrontent, il est exclu que les idées de l’un puissent influencer les positions de l’autre.
Bien que renié, le manichéisme est donc fondamental dans notre gouvernance
Pourtant, les représentants du peuple sont censés décider à sa place et adopter toutes les mesures qui le favorisent ou qui empêchent son exploitation.
À quand un gouvernement qui ne tiendra aucun compte des intérêts particuliers mais qui prendra des décisions basées uniquement sur celui des citoyens ?
Ce serait idéal mais exclurait l’influence des groupes de pression économique dont la puissance est liée au poids financier qu’elles représentent ce qui leur permet d’imposer les choix qui les favorisent aux dépens des intérêts de la population..

 

Repost 0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 15:18

Quand’ ’’H’’ est la première lettre d’un nom commun, cette consonne est dite muette dans certains mots et aspirée dans d’autres.
Dans le premier cas, le ‘’H’’ est ignoré dans la prononciation du mot. Selon Larousse et Robert, l’élision ou la liaison avec la voyelle qui suit sont obligatoires - on doit dire l’homme ou les z’hommes -
Dans le second cas, elles sont interdites. Larousse et Robert sont toujours d’accord pour citer le même exemple : le héros et les héros (sans liaison)
Pourtant selon les mêmes lexicographes, quand ce mot est mis au féminin - héroïne - le ‘’H ‘’ n’est plus aspiré mais devient muet on doit donc dire l’héroïne et les z’héroïne.
Devinez pourquoi ? La réponse n’est ni sur le dico ni sur Internet, seule votre réflexion pourra vous la suggérer…

 

Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:49

Dans le cadre de l’exploitation des ressources en énergie renouvelable, je préconise l’extraction du gaz méthane à partir des pets-de-nonne.

Repost 0
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 18:25

Les filles ont des inconvénients que les garçons ignorent.
La plupart des femmes sont heureuses d’avoir des enfants mais beaucoup sont victimes de grossesses non désirées.
Elles doivent, bien souvent, y faire face sans le soutien actif de leur compagnon et sont encore plus souvent seules si c’est une rencontre d’un soir qui en est responsable.
Leur fragilité inspire le respect aux hommes évolués mais c’est le goût de l’exploitation et le mépris qui prédominent chez les obscurantistes et autres demeurés.

 

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 17:08

On peut les appeler les Fugitifs. Ils cherchent à fuir leurs pays d’origine qui, pour la plupart, ne se sont pas remis de la colonisation.
À peu près aucun pays, anciennement colonisé, n’est aujourd’hui une démocratie. Ils sont presque tous devenus des dictatures soumises aux entreprises des obscurantistes islamistes. Les colonisateurs étaient tous des pays occidentaux. Ils ont été contraints de se retirer après avoir ruiné leurs économies.
Les migrants en sont les dernières victimes.
Les anciens colonisateurs devraient considérer comme un devoir d’accueillir ces expatriés et tout mettre en œuvre pour libérer leurs pays de leurs dictateurs, y compris par la force, afin de permettre leur retour dans leur patrie, ce qu’ils souhaitent presque tous.
Certes, ce ne sont pas les Occidentaux qui ont établi les dictatures mais elles ont été favorisées par le délabrement de leur économie dont ils sont responsables et dont ils continuent à tirer profit

 

Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 17:31

Avez-vous entendu parler des usines Mercedes de Slovénie ou du Bangladesh ? Non ? C’est normal, elles n’existent pas !
Les Entreprises allemandes ne délocalisent pas, elles ne robotisent pas non plus. C’est ce qui explique, avec l’agressivité commerciale, le faible nombre de chômeurs chez nos voisins d’outre-Rhin.
Jusqu’à un passé récent, le salaire minimum n’existait pas en Allemagne, ce qui permettait aux patrons de verser ce qu’ils voulaient à leurs salariés ; inutile, donc d’avoir recours aux esclaves bangladais. Seuls les Britanniques ont fait mieux avec les contrats « 0 heure » qui leur permettent de maintenir des millions de travailleurs dans la pauvreté tout en les excluant des statistiques du chômage..
Depuis peu, un salaire minimum est imposé en Allemagne, bien inférieur au SMIC français mais qui suscitera, sûrement des idées de délocalisations et - on commence à en entendre parler - de robotisation des usines.
François Hollande qui essaie d’imiter le « modèle économique » germanique a un train de retard…

 

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 16:04

Être le fils ou la fille d’une célébrité n’est pas une sinécure.
On attend de lui ou d’elle des performances au moins équivalentes à celles de son père ou de sa mère.
Dans les affaires, on hérite la fortune de ses parents mais, dans le domaine artistique, on n’est pas légataire de leurs dons.
Il y a bien eu quelques rares familles de compositeurs et de peintres mais les grands auteurs (citons Alexandre Dumas) n’ont jamais engendré de successeurs dignes de ce nom, à moins de considérer Guy des Cars et son fils Jean comme des grands littérateurs.
À partir du XIXème siècle, les très nombreux artistes peintres n’ont pas eu de grands successeurs, parmi leurs descendants, à part Suzanne Valadon et son fils Utrillo
C’est seulement chez les acteurs qu’on trouve des dynasties : les Brasseur par exemple
Nous connaissons tous les filles de. Actrices convenables mais dont la notoriété doit beaucoup à celle de leurs parents et à la beauté qu’elles ont hérité des mêmes.
Il n’est pas rare que plusieurs générations se succèdent, ce qui conforte ma position dans ce domaine - je crois que je vais m’attirer les foudres de Liza - Pour moi, jouer un rôle est inhérent au comportement de tous les êtres humains. Certains s’y montrent maladroits mais la plupart sont convaincants ; ce qui fait la différence entre un supposé grand et un médiocre, c’est sa personnalité.
Les plus appréciés, Gabin, Ventura, de Funès, Jouvet, entre autres, ne jouaient pas, ils se contentaient d’être eux-mêmes. Il n’y avait aucune différence entre le jeu, par exemple, de Gabin interprétant un Banquier ( Shoudler) et celui du même dans le rôle d’un clochard (Archimède) J’ai vu et revu les deux…
Il ne faisait certainement aucun effort pour se glisser dans la peau de ces personnages, il restait lui-même…

 

Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 16:59

Dans notre civilisation du paraître, pas de notoriété sans une exposition de son image.
Les sportifs, les chanteurs, les compositeurs, les auteurs, en bref, tous les gens dont on parle, ne serait-ce que brièvement, sont visibles sur nos petites lucarnes.
Autrefois, avant l’invention de la photographie, ils ne pouvaient compter que sur leur talent pour se faire une réputation, ce qui désavantageait les femmes qui ne pouvaient pas utiliser leur beauté physique pour séduire les foules, celle des hommes étant beaucoup plus accessoire.
S’agit-il d’un dévoiement ? Je ne le pense pas ; chaque individu doit pouvoir être apprécié dans sa globalité, sa beauté ou sa laideur physique sont une partie intégrante de sa personnalité et les femmes ont été trop longtemps privées de cet élément d’appréciation de leurs talents en dehors du cercle restreint de leurs intimes.

 

Repost 0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 16:42

Est-il sain de familiariser les enfants avec le mensonge dès leur plus jeune âge ?

Repost 0